Comment réguler le taux de pH d’une piscine ? Et pourquoi ?

pH dune piscine

Le taux de ph indique le potentiel hydrogène d’une solution. Il permet de mesurer la basicité, la neutralité ou l’acidité. 

Dans l’idéal, l’eau de la piscine doit être entre 7,2 et 7,4 pour qu’elle soit saine et propre et pour préserver les équipements de la piscine. 

Pourquoi réguler le pH de la piscine ? 

Le pH de la piscine est trop bas

Si le pH est en-dessous de 7, l’eau devient corrosive.

Premièrement, le taux de pH impacte le pouvoir désinfectant du chlore.

Par exemple, si le taux du pH descend à 5, le chlore devient actif à 100 % et l’eau devient très irritante. 

Une eau corrosive peut abîmer les revêtements : le liner peut se rétracter par exemple. 

Les équipements de la piscine peuvent également se dégrader. 

Le pH de la piscine est trop haut

Si le pH est au-dessus de 7, l’eau devient incrustante.

Comme le pH a un effet sur le chlore, s’il est trop haut il annihile le pouvoir désinfectant du chlore. Pour un taux de pH à 8, le chlore n’est plus actif qu’à 8% et la désinfection devient très faible (développement des algues, des micro-organismes …).

La baignade devient très désagréable : yeux rouges et peau sèche.

Les équipements peuvent se dégrader : entartrage des filtres et des canalisations.

Enfin, le revêtement peut aussi se détériorer : Les coques peuvent se colorer par exemple.

Comment rectifier le taux de pH ? 

Il est donc très important de maintenir un taux de pH correct. Mais avant de le rééquilibrer, il faudra d’abord vérifier le TAC (alcalinité).

En fait, l’alcalinité va permettre de stabiliser le taux de pH et éviter qu’il ne fasse du yoyo.

Le TAC doit absolument être entre 80 et 120 mg/l au moins. 

Si vous constatez que votre TAC est trop bas, rectifiez-le en ajoutant un augmentateur d’alcalinité et ce en 4 fois, dans la même journée, en gardant la filtration pendant 24h.

Revérifiez ensuite votre TAC et votre pH 3 jours après avant toute correction.

Pour baisser le taux de pH, il faut ajouter du pH moins, et pour l’augmenter, il faut ajouter du pH+. Pareil que pour le TAC : en 4 fois et dans la même journée. 

Des variations trop rapides peuvent engendrer des réactions problématiques (coloration marron de la coque par exemple). 

Le régulateur automatique de pH

Régulateurs de pH dès 215,90 €, sur PrimePiscine.

Si vous ne souhaitez pas vous encombrer de ces analyses, vous pouvez opter pour un régulateur de pH. C’est un appareil qui mesure le taux de pH grâce à sa sonde et qui rectifie, sans aucune intervention de votre part, le taux de pH. Vous automatisez ainsi le contrôle et la correction. 

Il présente plusieurs avantages :

Il analyse régulièrement le pH, à raison de plusieurs fois par jour. 

Il permet d’éviter la manipulation de produits chimiques. On met à disposition du régulateur du pH moins et du pH plus en bidon. 

On peut partir en vacances sans conséquences sur l’équilibre de l’eau. On gagne en tranquillité. 

Il permet d’économiser sur les produits de traitement, car comme les analyses sont régulières, les écarts ne sont jamais conséquents. 

Il permet de maintenir le taux du chlore a des niveaux efficaces et non-irritants.

Enfin, c’est un appareil compatible avec tous les traitements de piscine. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *